Un poème / texte au hasard

Jaurès (Jean) : Ce que nous ne voulons pas

Ce que nous ne voulons pas, c’est que le capital international aille chercher la mian-d’oeuvre sur les marchés où elle est le plus avilie, humiliée, dépréciée, pour la jeter sans contrôle et sans réglementation sur le marché français, et pour amener partout dans le monde les salaires au niveau des pays où ils sont le plus bas. C’est en ce sens, et en ce sens seulement, que nous voulons protéger la main-d’oeuvre française contre la main-d’œuvre étrangère, non pas je le répète, par un exclusivisme chauvin mais pour substituer l’internationale du bien-être à l’internationale de la misère.
Jean Jaurès. Discours « Pour un socialisme douanier ». 17 février 1894. Cité par Fabrice B. sur FB.

Aucun commentaire :

Enregistrer un commentaire